Moi aussi je fais grève… pour l’environnement

chat mécontent

[Cet article a initialement été publié dans le cadre du Calendrier de l’Avent 2019 pour se préparer aux fêtes de Noël sans (trop) s’emballer]

Ça y’est nous y sommes : aujourd’hui, 5 décembre, c’est la grève. Et si c’était aussi l’occasion, sur fond de COP25, d’entamer un mouvement de grève personnelle pour l’environnement ?

Rassure-toi, je ne vais pas t’imposer de boycotter Noël. Mais plutôt de te demander, durant cette période faste pour l’Homo Detritus, s’il n’y a pas une cause environnementale ou sociale qui te tient à cœur et que tu voudrais soutenir (un peu plus) ?

De mon côté, j’adore le foie gras. Et Noël est toujours prétexte pour moi pour en déguster à toutes les occasions. Or, le foie gras serait l’un des mets les plus controversés au monde. Si le gavage relève d’une pratique ancestrale, force est de constater que les dérives du monde moderne ont contribué à des procédés nettement plus barbares pour les animaux. Donc je pourrai me dire : cette année, je boycotte le foie gras. Mais bon, ce serait tricher… je suis enceinte. 😉

Par souci d’honnêteté, il me faut donc une autre cause. Et là encore, pas besoin de me creuser le ciboulot pendant 3 plombes : je déteste le shopping, et encore plus à Noël. Et Amazon, pendant cette période, est vraiment devenu un allié fidèle au fil des ans. Plus de bousculades dans les magasins, d’attentes interminables à la caisse, je n’ai plus qu’à faire clic-clic depuis mon canapé et 2 jours plus tard, c’est fini !

Amazon, c’est une drogue pour le consommateur de nos jours. Mais c’est aussi :

  • des impôts qui ne sont pas payés en France (et ça, pour moi, c’est rédhibitoire),
  • une pression implacable vis-à-vis de ses fournisseurs,
  • un bilan carbone déplorable,
  • trop d’emballage cartons,
  • un management de fer, loin de l’image babyfoot-cool façon startup,
  • des algorithmes en masse qui épient concurrents et clients,
  • un cloud qui héberge plus de la moitié de l’internet mondial
  • et j’en passe…

Depuis plus d’un an, j’évite donc au maximum de passer par cette entreprise ; je bouge mon uc. Mais à Noël, la tentation est très forte de céder au diable. Mais en ce jeudi 5 décembre, je décide de faire grève contre Amazon pendant la période des fêtes, et après.

[J’en profite pour te recommander l’excellent article du New York Times sur l’emprise de la firme américaine sur la ville de Baltimore. C’est en anglais, c’est long, mais c’est passionnant ! 😉]

Et toi, quel sera ton mouvement de grève personnelle cette année ? Partage-le sur Facebook ! 😊

A demain !

Derniers articles