Cadeaux de Noël : de quoi ai-je vraiment envie ?

Cadeaux de Noël : ce dont j'ai vraiment envie

[Cet article a initialement été publié dans le cadre du Calendrier de l’Avent 2019 pour se préparer aux fêtes de Noël sans (trop) s’emballer]

Il y a 2 ans, une étude PriceMinister/OpinionWay avait fait grand bruit dans les médias : 46 % des Français ont déjà revendu un cadeau de Noël ou envisageraient de le faire. A peine reçus, des milliers de cadeaux se retrouvent déjà sur les sites internet de revente, ces derniers ravis de pouvoir appliquer des taux de commission exorbitants à cette occasion (entre 5 et 15% en moyenne).

Donc, en gros, tu te grattes les méninges à fond pendant un mois pour trouver le bon cadeau pour chaque personne, en mode buy, buy, buy parce que c’est-Noël-et-à-Noël-faut-des-cadeaux. Tout ça pour qu’il se retrouve, entre le 24 minuit et le 25 midi, à vendre sur internet.  😱

Et quand le cadeau n’est pas revendu, il finit souvent sa (courte) vie au fond d’un placard, ou pire, à la poubelle.

Yep. Ça ne donne pas vraiment envie de se coltiner l’enfer du Christmas shopping. 🎁 😈

Inversement, je n’en peux plus de recevoir la énième trousse rigolote, assortiment de mugs, et autres babioles bas-de-gamme. Mes placards/tiroirs/cave sont pleins ; je culpabilise ensuite de ne pas les utiliser et n’arrive pas à me résoudre à les vendre. Quelques années plus tard, plein de poussière, l’ensemble finit dans un carton, donné à une association ou sur le trottoir le dimanche soir, en libre-service pour les passants du coin. Le concept du cadeau symbolique à moins de …€, c’est sympathique, mais dieu que c’est encombrant… et pas du tout écologique.

Ne va pas croire que j’en veux aux gens de leurs cadeaux, qu’ils pourraient « faire un effort » pour m’offrir quelque chose de mieux. Non. La pression budgétaire et consumériste à Noël est telle que chacun fait de son mieux, comme il peut, pour essayer de satisfaire tout le monde.

Cela étant dit, il existe de nombreuses alternatives pour offrir autrement… ce sera d’ailleurs le sujet d’un prochain post. 😊

Mais aujourd’hui, j’ai plutôt envie de te demander : de quoi as-tu réellement envie en cette période de fête ? 💗

Besoins, envies et plaisirs

Débarrassé de ses excès consuméristes-capitalistes (oh les deux vilains mots), Noël est une fête qui véhicule de belles valeurs : le partage, la générosité et la solidarité. Et s’il est bien normal de vouloir (se) faire plaisir durant cette période – car le bonheur ne peut exister sans plaisirs – force est de constater que le plaisir est éphémère et qu’il dépend souvent de causes qui nous sont extérieures.

Or, malgré une véritable profusion de plaisirs à Noël (champagne, vin, mets, cadeaux, retrouvailles …), arrive la fin des fêtes qu’une pointe de déception fait souvent son apparition. Tout cet investissement émotionnel, financier, en préparatifs, et… c’est déjà passé.

Dans l’engouement des fêtes, on oublie souvent le principal : se réjouir de ce que l’on a, de ce qui est là, sans toujours désirer davantage ou autre chose.

« Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède déjà. » Saint-Augustin

Donc aujourd’hui, je te propose l’exercice suivant, à noter sur une feuille de papier.

En ce 11 décembre 2019, de quoi as-tu fondamentalement…

BESOIN ?

  • Besoins immatériels
    • Ex : j’ai besoin que mon compagnon/ ma compagne fasse davantage attention à moi. J’ai besoin de faire le point sur ma carrière. J’ai besoin de me reposer…
  • Besoins matériels
    • Ex : J’ai besoin d’un nouveau pantalon pour le boulot ; ceux que j’ai sont tous troués et/ou pas adaptés à mon environnement de travail. J’ai besoin d’un nouveau mixer pour préparer toutes mes soupes maison, le mien est cassé et n’est pas réparable.

ENVIE ?

  • Envies immatérielles
    • Ex : j’ai envie de partir en voyage en 2020 dans un pays chaud pour me ressourcer. J’ai envie de m’investir dans une association qui œuvre pour les enfants handicapés. J’ai envie de m’amuser davantage pour prendre du recul sur mon travail et soin de moi. Je me mets à la guitare, ça fait des années que j’en ai envie et que je ne le fais pas. J’ai envie d’apprendre à coudre pour réaliser moi-même mes vêtements. J’ai envie de perdre quelques kilos pour me sentir mieux dans ma peau.
  • Envies matérielles 
    • J’ai envie du dernier smartphone/vêtement à la mode/ objet de cuisine…

Pour chaque besoin/envie :

  • Sois précis : pourquoi ce besoin, cette envie ? Définis-le/la du mieux que tu peux.
  • Est-ce vraiment important pour toi ? Ou peux-tu en fait t’en passer ?
  • Comment l’assouvir ? Fixe-toi des objectifs.  Il y a-t-il des alternatives plus durables ?

L’objectif de cet exercice est de te recentrer sur l’essentiel, sans pour autant te priver de toutes sources de plaisir 😉

N’hésite pas à me faire part de tes réflexions et commentaires sur Facebook !

A demain !

Derniers articles